Soutien à la liberté d'expression

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Soutien à la liberté d'expression

Message par thierry GOIX le Lun 12 Jan 2015 - 13:10

je cite un journaliste de Perpignan :

" Nous avons tous tué Charlie.
Je ne suis pas Charlie. Je ne suis ni Charb, ni Wolinski, ni les dix autres. Pourtant, 24 heures après l’attentat, j’étais aux deux rassemblements organisés à Perpignan en leur mémoire. Hier devant le Conseil général (mais que diable avait-il à voir avec le crime ?). Ce matin dans la petite rue où s’abrite le club de la presse local, trop exigüe pour accueillir la foule nombreuse venue à renforts de photocopies « Je suis Charlie ». Eux comme moi pourrons dire « j’étais là ». ....

Voilà, j’étais là. Et puis les manifestants de tous bords ont entonné la Marseillaise. Répondre au sang par l’appel au sang : « Aux armes citoyens… Qu’un sang impur abreuve nos sillons ». Alors j’ai eu envie de pleurer et je suis parti. Parce que cet attentat n’est pas un crime contre la France, mais un crime contre la Liberté. Parce que Charlie n’aimait pas les accents guerriers de la Marseillaise dont il s’est au moins autant moqué que des dérives religieuses en général, et pas uniquement de l’islamisme. Parce que depuis hier, je vois sur les réseaux sociaux et j’entends à la radio des tas de gens se réclamer de Charlie et exiger le retour de la peine de mort, stigmatiser l’Islam à tel point que ses représentants se sentent obligés de s’excuser. Tous ces gens qui pour la plupart n’ont jamais lu ni un Hara-Kiri, ni un Charlie Hebdo. Tous ces gens qui, finalement, ne connaissaient au mieux que Cabu quand il dessinait au Club Dorothée… Parmi eux, combien se sont insurgés lorsque les locaux de Charlie Hebdo ont été incendiés en 2011 ? Combien ne s’informent que devant BFM TV ou TF1 ? Combien font partie des 25% qui ont voté FN aux dernières élections européennes ?

Depuis des années, les médias font la part belle à des Zemmour et des Le Pen. Ah le danger de l’Islamisation de notre douce France… On les écoute, persuadés que finalement « ils disent pas que des conneries », on achète leurs livres, on vote pour eux… Après tout, les autres sont « tous pourris », incompétents, carriéristes… Comme si les résistants, les idéalistes, les humanistes et les libertaires étaient des races à jamais disparues.
Comme pour l’affaire Mehra, la Police a fait un travail incroyable. A peine l’attentat commis, on connaissait le nom des coupables. Il parait même que l’un d’eux avait « oublié » sa carte d’identité dans la voiture des bourreaux… Qu’est-ce que c’est con un terroriste ! Bientôt (peut-être même pendant que j’écris ces lignes), on les trouvera. Il y aura une fusillade et ils y resteront. Chacun pourra alors retourner devant sa télé en se disant que Justice est faite et s’inquiètera des nouvelles aventures de Nabila ou de xxxxxxx Trierweiler…
Personne ne se posera la question du « pourquoi ». Oui, pourquoi en sommes-nous arrivés là ? Personne ne se posera la question parce qu’on nous a déjà donné la réponse : l’islamisme.
Et si nous étions les véritables coupables ? Dans « L’Insoutenable légèreté de l’être », Kundera (qui a vécu l’invasion des chars soviétiques dans son pays, la Tchécoslovaquie) écrivait « le pire crime est l’ignorance ». Nous sommes tous coupables parce que nous ignorons la réalité, nous ignorons l’Histoire ou, pire, nous préférons l’ignorer.

Je suis devenu journaliste en 1994. J’avais 25 ans et je rêvais un jour d’écrire l’équivalent du « J’accuse » de Zola. Je croyais en la liberté de la presse, ce fameux « quatrième pouvoir ». J’ai vite déchanté, comprenant que dans les grands médias, les journalistes ne sont que des salariés au service des véritables patrons de leur journal, de leur radio, de leur chaine de télévision : grands industriels, marchands d’armes, financiers, politiciens bien assis… Et que ces salariés perdent leur boulot s’ils ne sont pas aux ordres. Non, la presse en général n’est plus libre depuis longtemps, à part quelques bastions de résistance dont la visibilité est réduite au maximum. Charlie est l’un de ces rares bastions. Charb et les autres étaient de ceux qui refusaient qu’on leur dicte les mots à écrire, les sujets à traiter et à défendre, bref qu’on les oblige à passer la brosse à reluire.

J’aurais pu monter au créneau, dénoncer ce système infâme qui ne conduit qu’à la désinformation, à la lobotomisation des esprits, les dictant malgré eux à acheter tel ou tel produit, qu’il s’agisse d’un I-phone ou d’une idée malsaine. Je l’ai juste fait dans mon coin, j’ai lutté pour ma propre liberté d’expression, parfois pour celle d’un collègue, et puis j’ai jeté l’éponge, comme un boxeur au bord du KO, et j’ai quitté la profession alors que j’aurais dû repartir sur le ring et défendre cette fameuse liberté d’expression que l’on nous sert désormais à toutes les sauces. Au nom de la liberté d’expression, on peut appeler à la haine mais on a de plus en plus de mal à la dénoncer. Quelle honte.
« Nous sommes Charlie… Qu’un sang impur abreuve nos sillons »… Non, désolé, je ne m’en remets pas. C’est en confondant tout et n’importe quoi que nous sommes tous responsables de l’attentat d’hier. Parce que nous avons laissé le FN se dédiaboliser alors qu’il défend les mêmes idées et applique les mêmes stratégies que les partis fascistes des années 1930. Parce que nous confondons le conflit israélo-palestinien avec une guerre de religion alors qu’il s’agit d’une guerre coloniale. Parce que depuis le 11 septembre 2001, nous ne regardons plus les arabes de la même manière. Parce que nous avons substitué le mot « solidarité » par le mot « assistanat ». Parce que nous sommes incapables de regarder plus loin que notre petit confort. Parce qu’on a peur pour nos retraites vu que nos impôts seraient dilapidés dans les aides sociales distribuées à des faignasses bronzées. Parce que quand Sarkozy, Balkany et tant d’autres détournent des millions d’euros, on les réélit quand même. Parce que quand Depardieu s’exile en Russie en affirmant que Poutine est un grand démocrate, on dit qu’il a bien raison de ne plus payer ses impôts en France. Parce que ceux qui veulent la tête des « bougnoules » oublient que leurs ancêtres furent traités de « ritals », « d’espingouins », de « polaks », de « portos », etc.

Oui, les véritables terroristes, c’est bien nous. Nous nous sommes laissés entrainer dans un individualisme forcené qui nous conduit à chercher des boucs-émissaires partout. SDF, Roms, musulmans… Ce matin, sur Facebook, un homme (que je ne connais pas) arborait le fameux « Je suis Charlie » tout en écrivant « Si les terroristes sont capturés, la mère « Teub ira » les fera libérer et on leur paiera le billet d’avion pour repartir au djihad avec le RSA et la carte vitale ». Non, ce n’était pas une blague…

Bref, j’étais là hier et ce matin. Et tout ce que j’arrive à faire, c’est prendre ma plume. Une plume désenchantée. Quel paradoxe pourtant ! Je devrais me réjouir qu’à Perpignan (seule ville française à commémorer chaque année les morts de l’OAS qui, rappelons-le, étaient des terroristes…), un monde fou soit venu manifester son indignation. Si nous avions été une poignée, comme lors de la mort de Clément Méric, j’aurais hurlé ma colère. Mais la question que je me pose, c’est pourquoi étaient-ils là ? Et la réponse me terrifie.
J’ai peur que ce drame soit à nouveau détourné pour cracher sur l’Islam, ou plutôt sur les arabes en général puisque personne ne fait plus la différence, comme si tous les blancs étaient des cathos intégristes… Charlie Hebdo se moquait avec férocité de l’Islamisme, parfois même de l’Islam, comme il se moquait de toutes les religions, en bon anarchiste anticlérical qu’était (et sera toujours) ce journal.

J’ai peur que la violence succède à la violence, du moins pendant quelques jours (une actu chassant l’autre, les gens oublieront vite). Que des innocents soit agressés ou tués parce qu’ils sortent d’une mosquée ou qu’ils boivent un thé à la menthe au lieu d’un Ricard. Peur que ceux qui profitent de ces crimes soient ceux qui se réjouissent à la fois des morts de Charlie Hebdo et de la stigmatisation de l’Islam, je veux parler de l’extrême-droite et de ses proches. Nul doute que du côté de Saint-Cloud ou de Millas, hier on a sabré le champagne…

Alors que faire ? Lire, réfléchir, s’informer, ouvrir les yeux, réapprendre à se servir de son sens critique, échanger, essayer de comprendre l’autre au lieu de le juger. Ce n’est pas de l’angélisme, juste le seul moyen d’assurer le véritable fonctionnement d’une démocratie et, par conséquent, de sauvegarder nos libertés. "

thierry GOIX

Nombre de messages : 3740
Date d'inscription : 15/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soutien à la liberté d'expression

Message par thierry GOIX le Lun 12 Jan 2015 - 13:13



Wolinski est bien arrivé et le prouve !
avatar
thierry GOIX

Masculin
Nombre de messages : 3740
Age : 60
Localisation : 81350 CRESPIN
Emploi/loisirs : Hyperactif multitache modrere et creatif
Date d'inscription : 15/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soutien à la liberté d'expression

Message par mik le Lun 12 Jan 2015 - 13:19

Bel article, c'est dommage, il est pas signé?


_________________
ici c'est pire...mais en mieux..
avatar
mik
ADMINISTRATEUR

Masculin
Nombre de messages : 16488
Age : 44
Localisation : dans les vignes, pyrénées en vue
Emploi/loisirs : jardinier, et multi service rural!
Date d'inscription : 30/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soutien à la liberté d'expression

Message par thierry GOIX le Lun 12 Jan 2015 - 13:44

je l'ai reçu comme ça mais on peut trouver ...
avatar
thierry GOIX

Masculin
Nombre de messages : 3740
Age : 60
Localisation : 81350 CRESPIN
Emploi/loisirs : Hyperactif multitache modrere et creatif
Date d'inscription : 15/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soutien à la liberté d'expression

Message par Invité le Lun 12 Jan 2015 - 13:53

Axel Belliard, jeune journaliste impliqué dans la vie politique de Perpignan ...
Pour en savoir plus.

Amitiés solidaires.
Franck

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Soutien à la liberté d'expression

Message par Gerard Lapagesse le Lun 12 Jan 2015 - 15:15

C'est con...c'est exactement ce que j'aurais aimé écrire si j'avais su quoi faire de mon texte.
Tout est dedans, avec intelligence, écoeurement et lucidité...
Je ressens profondément son texte dans les moindres détails...
Bravo.
avatar
Gerard Lapagesse

Masculin
Nombre de messages : 6951
Age : 69
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soutien à la liberté d'expression

Message par Invité le Lun 12 Jan 2015 - 17:02

Quand la petite histoire rejoint la grande.  lol!
Durant la retransmission de la manifestation, j'avais vu les gars de Charlie-Hebdo pliés de rire quand notre Président les a salués individuellement en tête de cortège. J'ai été surpris et j'ai désormais l'explication :
Sur le moral des rescapés de Charlie Hebdo, Luz a avoué: «Nous ça va, on se débrouille. On cauchemarde moins». La vie continue et lui comme les survivants sont bien décidés à ne jamais cesser de rigoler. C'est pourquoi des fous rires ont éclaté quand un pigeon a «chié sur l'épaule» de François Hollande, venu leur serrer la main. «Ça nous a fait du bien, a affirmé le dessinateur. On se passait le mot, on riait, on rendait hommage au président, on se disait: “Trop bon ce Hollande, il a réussi à nous faire avoir un fou rire!”»
Propos du dessinateur LUZ durant la Matinale de ce matin sur France-Inter.

Amitiés solidaires.
Franck

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Soutien à la liberté d'expression

Message par MisSuisse le Lun 12 Jan 2015 - 18:30

Mercredi, des millions de personnes vont lire pour la première fois CHARLIE HEBDO et découvrir à quoi ça ressemble vraiment... 

avatar
MisSuisse

Féminin
Nombre de messages : 1822
Age : 43
Localisation : suisse
Date d'inscription : 25/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soutien à la liberté d'expression

Message par mik le Lun 12 Jan 2015 - 19:46

Gerard Lapagesse a écrit:C'est con...c'est exactement ce que j'aurais aimé écrire si j'avais su quoi faire de mon texte.
Tout est dedans, avec intelligence, écoeurement et lucidité...
Je ressens profondément son texte dans les moindres détails...
Bravo.

a part le fait que j'aurais eu du mal à synthetiser le malaise ambiant comme il le fait, je partage complétement ton sentiment.

_________________
ici c'est pire...mais en mieux..
avatar
mik
ADMINISTRATEUR

Masculin
Nombre de messages : 16488
Age : 44
Localisation : dans les vignes, pyrénées en vue
Emploi/loisirs : jardinier, et multi service rural!
Date d'inscription : 30/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soutien à la liberté d'expression

Message par thierry GOIX le Mar 13 Jan 2015 - 14:35

Je cite Cavanna en Mai 1994 mais pour moi ça reste brulant d'actualité :

mes chers mécréants, si dénigrés, si méprisés en cette merdeuse fin de siècle où le groin de l’imbécillité triomphante envahit tout, où la curaille universelle, quelle que soit sa couleur, quels que soient les salamalecs de son rituel, revient en force partout dans le monde. […]


O vous, les mécréants, les athées, les impies, les libres penseurs, vous les sceptiques sereins qu’écœure l’épaisse ragougnasse de toutes les prêtrailles, vous qui n’avez besoin ni de petit Jésus, ni de père Noël, ni d’Allah au blanc turban, ni de Yahvé au noir sourcil, ni de dalaï-lama si touchant dans son torchon jaune, ni de grotte de Lourdes, ni de messe en rock, vous qui ricanez de l’astrologie crapuleuse comme des sectes « fraternellement » esclavagistes, vous qui savez que le progrès peut exister, qu’il est dans l’usage de notre raison et nulle part ailleurs, vous, mes frères en incroyance fertile, ne soyez pas aussi discrets, aussi timides, aussi résignés !

Ne soyez pas là, bras ballants, navrés mais sans ressort, à contempler la hideuse résurrection des monstres du vieux marécage qu’on avait bien cru en train de crever de leur belle mort.

Vous qui savez que la question de l’existence d’un dieu et celle de notre raison d’être ici-bas ne sont que les reflets de notre peur de mourir, du refus de notre insignifiance, et ne peuvent susciter que des réponses illusoires, tour à tour consolatrices et terrifiantes,

Vous qui n’admettez pas que des gourous tiarés ou enturbannés imposent leurs conceptions délirantes et, dès qu’ils le peuvent, leur intransigeance tyrannique à des foules fanatisées ou résignées,

Vous qui voyez la laïcité et donc la démocratie reculer d’année en année, victimes tout autant de l’indifférence des foules que du dynamisme conquérant des culs-bénits, […]

À l’heure où fleurit l’obscurantisme né de l’insuffisance ou de la timidité de l’école publique, empêtrée dans une conception trop timorée de la laïcité,

Sachons au moins nous reconnaître entre nous, ne nous laissons pas submerger, écrivons, « causons dans le poste », éduquons nos gosses, saisissons toutes les occasions de sauver de la bêtise et du conformisme ceux qui peuvent être sauvés ! […]

Simplement, en cette veille d’un siècle que les ressasseurs de mots d’auteur pour salons et vernissages se plaisent à prédire « mystique », je m’adresse à vous, incroyants, et surtout à vous, enfants d’incroyants élevés à l’écart de ces mômeries et qui ne soupçonnez pas ce que peuvent être le frisson religieux, la tentation de la réponse automatique à tout, le délicieux abandon du doute inconfortable pour la certitude assénée, et, par-dessus tout, le rassurant conformisme. Dieu est à la mode. Raison de plus pour le laisser aux abrutis qui la suivent. […]

Un climat d'intolérance, de fanatisme, de dictature théocratique s'installe et fait tache d'huile. L'intégrisme musulman a donné le « la », mais d'autres extrémismes religieux piaffent et brûlent de suivre son exemple. Demain, catholiques, orthodoxes et autres variétés chrétiennes instaureront la terreur pieuse partout où ils dominent. Les Juifs en feront autant en Israël.

Il suffit pour cela que des groupes ultra-nationalistes, et donc s'appuyant sur les ultra-croyants, accèdent au pouvoir. Ce qui n'est nullement improbable, étant donné l'état de déliquescence accélérée des démocraties. Le vingt et unième siècle sera un siècle de persécutions et de bûchers. […]

Source : Lettre ouverte aux culs-bénits, Albin Michel
avatar
thierry GOIX

Masculin
Nombre de messages : 3740
Age : 60
Localisation : 81350 CRESPIN
Emploi/loisirs : Hyperactif multitache modrere et creatif
Date d'inscription : 15/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soutien à la liberté d'expression

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum